Se lancer dans l’entrepreneuriat l’instabilité
Je travaille à mon compte depuis bientôt deux ans. Pendant ces deux ans, j’ai beaucoup appris. J’ai fait des rencontres incroyables et j’ai travaillé sur des projets qui m’ont tellement fait grandir et dépassé plusieurs peurs. Comme pour tout entrepreneur, le sentiment d’instabilité a toujours été présent mais c’était le prix à payer pour pouvoir exercer le métier que j’aime, de la manière qui me plait et surtout, d’être libre. Depuis que j’ai fait ce choix jugé risqué par mes proches, j’ai toujours été transportée par une énergie sans faille qui faisait que je pouvais rebondir facilement après un orage et que je ne laissais jamais mon moral flancher peu importe la situation.
Jusqu’au jour, où… s’intensifie la crise du covid-19 en France.
L’entrepreneure, face à la crise

Comme beaucoup de professionnels et d’entrepreneurs, la crise ne m’a pas épargnée. J’ai perdu du jour au lendemain tous mes clients et mon moral, qui jusque là résistait bien à tout choc, était au plus bas. J’avais littéralement envie de baisser les bras. Dans ma tête, je me voyais déjà en train de chercher un job alimentaire et je commençais à repenser à ma vie épanouissante d’entrepreneure avec beaucoup de nostalgie. Épanouissante oui, mais la réalité est toute autre aujourd’hui !

Peu de temps après, il y a eu le terrible appel au confinement à la maison. Cette nouvelle m’a complètement assommée. Mes clients sont partis et voilà que mon appart se transformait en une prison où mes journées allaient être rythmées par les mauvaises nouvelles liées à ce coronavirus.
Oui, je crois que je peux le dire maintenant. J’ai fini par baisser les bras. J’ai fini par laisser cette situation avoir raison de moi mais c’était que pour me permettre de vivre le plus beau des revirements quelques jours plus tard.
Et si la crise était une chance ?
J’ai baissé les bras, oui. Je me suis laissée transporter par une routine improductive et infernale, oui. Mais j’ai réfléchi. J’ai longuement réfléchi. Et cette réflexion a donné naissance à une très belle conclusion. Cette période aussi chaotique soit-elle est une chance à saisir.
Moi qui me plaignais de manquer de temps et d’avoir des journées surchargées, je pouvais enfin l’avoir ce temps. Les 24h m’appartenaient désormais et à moi maintenant d’en tirer le positif. Je pouvais enfin me recentrer sur moi-même, installer une nouvelle organisation, de nouvelles routines, essayer de nouvelles choses et pourquoi pas, remettre complètement en question d’autres.
Petit à petit aussi, je relativisais. Dehors, le virus avançait à grande vitesse. Le nombre de cas et de décès augmentait à vue d’œil. Les gens perdaient leurs proches du jour au lendemain et ne pouvaient même pas leur dire au revoir. Le personnel soignant se tuait à la tâche et était confronté à la mort plus que quiconque. Moi, à l’inverse, j’étais chez moi et en bonne santé. A moi d’en profiter pour écrire un nouveau chapitre de ma vie.

Moi, Rim, entrepreneure, face à la crise - Rim Lariani

Sortir de “ma” crise m’a fait voir les choses d’une manière plus claire et raisonnée. J’ai réalisé que je n’étais pas la seule entrepreneure dont l’activité était au point mort, notamment grâce à la communauté d’Independants.co, qui a d’ailleurs lancé cette pétition adressée au gouvernement qui vise à faire écouter la voix des indépendants.
Un nouveau chapitre commence
Quand j’ai atteint le stade de l’acceptation, de nouvelles portes se sont ouvertes à moi et j’ai repris très vite le travail. J’ai pu collaborer à un beau projet intitulé Intimity Lab. J’ai pu accompagner Julie, la fondatrice, à lancer sa marque sur les réseaux sociaux et assister à ce lancement et à ce bel élan d’énergie et de motivation qu’elle avait n’a fait qu’exploser les miennes.
Je me suis mise à retravailler de fond en comble mon site internet ainsi que mon identité graphique. L’idée germait déjà dans ma tête mais il me fallait ce coup de pouce qu’était la crise pour enfin passer à l’action. J’ai aussi relancé mes réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Pinterest et je suis en ce moment même en train d’écrire ce billet qui signe le lancement du blog. Quoi de mieux que de parler de ce revirement en guise de premier article ?
Mon pep’s a refait surface et j’étais heureuse d’en faire profiter mes proches et de leur donner de l’inspiration pour avancer dans leurs projets professionnels mais aussi personnels. En quelques jours, il était loin de moi le cercle infernal du début. Mes journées sont meublées de travail, de sport en ligne et de conférences en tout genre. Je me suis sentie pousser des ailes. D’ailleurs, je suis à deux doigts de m’en voler là. Et ça tombe bien. Ce premier billet est fini. Je décolle !

 

Comments

Post a Comment

Rim Lariani - Consultante en communication digitale
Rim Lariani, consultante en communication digitale basée à Paris. Je vous aide à créer une marque forte grâce à une identité digitale unique.